Tsukasabotan Fuinshu Junmai Gingo 司牡丹  封印酒 720ml

C'est un saké très facile a boire que l’on peut boire seul. D'aspect très propre, rond, lisse et sec avec des notes de pomme, de poire sèche et d'éléments de raisin blanc doux avec une finition rapide. Un saké délicat qui est sec avec un nez incroyable. Un verre de taille moyenne fait bien ressortir les saveurs pour une meilleure sensation.

 

Tsukasabotan Shuzo (le nom signifie «Roi de la pivoine») est l'une des brasseries les plus anciennes et les plus prestigieuses de la préfecture de Kochi.

 

En 1603 Shigeyoshi Fukao alors gouverneur d’Izumi, est venu à Tosa et a reçu l’ordre de prendre le gouvernement de la région de Sagawa. Le «brasseur officiel» qui a suivi Shigeyoshi Fukao à cette époque était le prédécesseur de la brasserie Tsukasabotan.

 

Au cours de sa longue histoire, la brasserie aura eu une relation étroite avec Sakamoto Ryoma, un héros de Tosa, et est également connue comme «le brasseur le plus proche de Ryoma». La technologie de brassage traditionnelle a été héritée de la période de Sagawa et, en 1918, les brasseurs se sont réunis pour créer une nouvelle société.

 

Le comte de Mitsuaki Tanaka (capitaine du Rikuen-Tai après la mort de Ryoma Sakamoto et de Shintaro Nakaoka), servant de Sagawa et ministre du gouvernement Meiji, a bu ce saké et a envoyé des lettres d'encouragement disant : «Ce saké est exceptionnellement riche et sera le roi du saké à l’avenir ». Il nomma ce saké «Tsukasabotan».

 

Depuis lors, ce saké a été fort apprécié par les premiers ministres de la préfecture de Kochi : Yusuke Hamaguchi et Shigeru Yoshida, des  personnalités de grande renommée, ainsi que par des adeptes fervents de saké au Japon et à l'étranger.

 

La kura travaille en étroite collaboration avec les agriculteurs locaux pour obtenir du riz de haute qualité produit dans la préfecture de Kochi. Elle a aussi construit la «Heiseigura (brasserie Heisei)» pour combiner les techniques traditionnelles avec des installations de brassage modernes. La kura profite de la pureté de l'eau de source (eau douce) de la riviere Niyodo appelée «le ruisseau le plus pur du Japon» pour brasser un saké qui rehaussera le goût des aliments et agrémentera la vie de ses buveurs

Tsukasabotan Fuinshu Junmai Gingo 司牡丹 封印酒 720ml

46,80 €Prix
  • Une merveilleuse acidité équilibrée et des fruits légers ressortent en bouche de ce saké. Il est vraiment à la hauteur de la beauté de son emballage.

     

    ACCORDS : Plats fins, sushi et sashimi, poisson cuit à la vapeur, huîtres.

  • BRASSEUR : Tsukasabotan Shuzo, 1603

    PRÉFECTURE : Kochi

    CLASSIFICATION :

    • Junmai • Saké de riz pur
    • Ginjo • Riz poli de 51% à 60%

    TEMPÉRATURE DE SERVICE : Froide, ambiante

    TYPE DE RIZ : Yamada Nishiki

    POLISSAGE DU RIZ/Seimai Buai : 55%

    TITRAGE : 15,6%

    GRADE/SMV : +5,0

    ACIDITÉ : 1,5

    VOLUME : 720 ml

     

    STOCKAGE & MANIPULATION :

    Conservez le saké dans un endroit frais et sombre, en essayant d'éviter la lumière directe du soleil, idéalement au réfrigérateur.

    Une fois ouvert conserver impérativement au réfrigérateur, et consommer sous 4 à 5 semaines.

Recevez nos annonces sur nos nouveautés
© Copyright 2021 ISSé k.k.