Datemasamune Tokubetsu 伊達政宗徳別 720ml

Le nom «Otokoyama» a été choisi lorsque le fondateur de la kura a visité le temple Iwashimizu Hachimangu à Kyoto, pour remercier les dieux d'avoir reçu une licence pour produire du saké. Le prêtre de ce sanctuaire aurait donné ce nom.

 

La brasserie Otokoyama Honten a été fondée en 1912 et, depuis plus de 100 ans, elle fabrique du saké à Kesennuma, l'une des villes portuaires les plus importantes du Japon. Le bâtiment principal de leur entreprise a été construit en 1932 et désigné Bien Culturel Tangible National, mais le 11 mars 2011 il a été frappé et détruit par le tsunami déclenché par le terrible tremblement de terre qui s’est produit dans l'est du Japon. Heureusement la vague dévastatrice du tsunami s'est arrêté à quelques mètres seulement de la brasserie de saké, qui a réussi à s’en sortir avec des dommages importants mais était presque indemne. Le moromi (fond de cuve en fermentation) avait survécu au désastre, et Otokoyama Honten a recommencé à brasser le saké le lendemain du tremblement de terre.

 

La brasserie a été présentée dans un documentaire de Discovery Channel intitulé «Beyond the Tsunami» raconté par le célèbre acteur japonais Ken Watanabe. Voici le lien vers la vidéo montrant la renaissance de la kura: www.youtube.com/watch?v=unkm5nkPOeI

 

Tant de choses perdues ont été emportées dans la mer, mais cela n'a fait que renforcer la volonté des citoyens locaux de ne pas laisser disparaître les choses qui ont survécu de la région. La communauté de Kesennuma - et en fait les habitants de tout le pays - ont encouragé la kura à contribuer à l'effort de rétablissement en poursuivant la production de saké, ce qui a rendu Otokoyama Honten d'autant plus déterminé à persister dans son renouveau. Cette tragédie a rappelé une fois de plus l’importance des liens qui unissent Otokoyama Honten à sa région, à sa communauté et à tous ceux qui ont de l’amour pour leur sake, revenant à leurs racines et qui avait fait le succès et réputation du saké de Otokoyama Honten depuis ses débuts.

 

Otokoyama Honten se consacre à la production de saké qui capture l'essence de Kesennuma. 80% du riz utilisé dans la production provient de la préfecture de Miyagi, ce qui place son utilisation du riz local parmi les meilleures brasseries de saké de Miyagi. De plus, 20% du riz provient de Kesennuma, et grâce au soutien des agriculteurs locaux, Otokoyama Honten est en mesure de produire du riz à saké spécialisé appelé «Kura no hana» ici même dans sa ville natale.

 

Quant à l'approvisionnement en eau, ils utilisent de l'eau de puits locale à faible teneur en minéraux (eau douce). On dit que l'utilisation d'eau douce rend le processus de fermentation plus difficile, cependant, son utilisation aboutit à un saké avec une belle douceur et est très facile à boire.

Le saké brassé à Otokoyama Honten n'est pas seulement un produit issu du climat, de l'eau et du riz de Kesennuma, mais aussi une tradition façonnée par sa cuisine locale et sa communauté. Il est le fruit de leur culture régionale, ainsi que l'incarnation des connaissances, des compétences techniques et de l'esprit du peuple japonais. Chez Otokoyama Honten, leur mission a toujours été de tirer le meilleur parti de ce que cette région a à offrir, d'être conscient des liens qui unissent les uns les autres et avec l'environnement naturel, et de produire un saké qui reflète l'amour pour Kesennuma.

 

Le saké est une boisson qui accompagne chacun dans le voyage de la vie, à travers de nombreux moments de joies et à de multiples occasions. Pour tous ceux qui choisissent de déguster un saké de Otokoyama Honten à la maison, dans un restaurant, ou dans tout autre cadre ou situation, Otokoyama Honten se dédie à fabriquer les meilleurs sakés possibles.

 

À propos de Kesennuma:

 

Située dans la région nord-est du Tohoku au Japon, la ville de Kesennuma se trouve au bord de l'océan Pacifique et abrite l'un des ports les plus importants du Japon. Les pêcheurs y pêchent dans une zone riche et abondance de poisson, notamment de la bonite, du thon, du requin et du balaur (sanma) du Pacifique, en plus des huîtres et des coquilles saint jacques cultivées localement. Un voyage à Kesennuma n'est pas complet sans un avant-goût des délicieux fruits de mer locaux, et que vous préfériez les sushis, les sashimis ou les poissons grillés, vous trouverez de quoi savourer.

 

Le littoral de Kesennuma fait également partie du géoparc de Sanriku, le plus grand géoparc du Japon, et la région dans son ensemble est dotée d'une nature abondante.

 

La zone sert de base pour la pêche côtière et hauturière, en plus de la pisciculture, et avec ses industries de construction navale et de transformation des produits de la mer qui l'accompagnent. Elle fonctionne comme une plaque tournante importante pour l'industrie des produits marins dans son ensemble. Cette ville portuaire pittoresque, avec une population d'environ 65,000 habitants, attire les touristes toute l'année avec son bel environnement et ses fruits de mer abondants. Avec ses étés relativement frais et ses hivers chauds, les visiteurs trouveront Kesennuma une destination agréable en toute saison.

Datemasamune Tokubetsu 伊達政宗徳別 720ml

45,80 €Prix
  • L'arôme rafraîchissant original du riz est delicat, la sensation en bouche est legere, douce et l'umami du riz est bien ressenti, et le fond de bouche est rafraîchissant et sec.

     

    Le nom de ce saké "Date Masamune" est un célèbre guerrier de la préfecture de Miyagi de la période Edo. Le célèbre artiste de manga Leiji Matsumoto qui est l’auteur de la fameuse série des année 80 du « Capitaine Albator » est le créateur de l'étiquette pour ce saké!

     

    ACCORDS : Ramen et plats frits, wagyu, viande, gyoza, yakitori, poisson cuit ainsi que de nombreux sushi comme l'uni (oursin), kani (crabe), hotate (Coquille Saint Jacques), ikura (œufs de saumon), poissons bleus et bien sûr, maguro (thon rouge).

  • BRASSEUR : Otokoyama Honten, 1912

    PRÉFECTURE : Miyagi

    CLASSIFICATION : 

    • Junmai • Saké de riz pur
    • Tokubetsu • Méthode simplement dite "speciale" utilisée par la brasseur pour differencier ce sake des autres de la kura.

    TEMPÉRATURE DE SERVICE : Froide, ambiant, chaud

    TYPE DE RIZ : Riz local Kesennuma "Kura no hana"

    POLISSAGE DU RIZ/Seimai Buai : 60%

    LEVURE : Kyokai 901

    TITRAGE : 15%

    GRADE/SMV : +4,0

    VOLUME : 720 ml

     

    STOCKAGE & MANIPULATION :

    Conservez le saké dans un endroit frais et sombre, en essayant d'éviter la lumière directe du soleil, idéalement au réfrigérateur.

    Une fois ouvert conserver impérativement au réfrigérateur, et consommer sous 4 à 5 semaines.

Recevez nos annonces sur nos nouveautés
© Copyright 2021 ISSé k.k.