Taiheizan Kimoto Junmai 木本大平山純米 720ml

La kura Kodama Jozo a été fondée en 1879 dans la ville d'Iitagawa, dans la préfecture d'Akita. Les rizières se trouvent autour de la brasserie et on peut voir au loin à l'est le magnifique mont Taihei, la montagne la plus haute et symbolique de la ville d'Akita. Le nom de Taiheizan Jozo (zan signifiant montagne) vient de cette montagne.

 

Le caractère unique du saké Taiheizan réside dans son goût d’umami profond avec une finition nette. C'est une caractéristique d'une méthode de brassage spéciale connue sous le nom de «méthode Kimoto  de Akita» qui a été développée et entretenue par les differents brasseurs de la brasserie Kodama. Cette version d’Akita de la méthode traditionnelle du kimoto réalisée dans le climat froid d'Akita, crée un moto (fond de cuve) puissant pour faire son travail magique avant la fermentation principale.

 

Il faut rappeler que la méthode Kimoto, est la méthode la plus ancienne et originale de fabrication du saké, dans laquelle des bactéries lactiques sont utilisées avec des levures naturelles pour decomposer l’amidon du riz poli en alcool. Il s'agit d'un processus manuel très laborieux, intensif et chronophage. Mais Taiheizan adhère à cette fabrication séculaire du saké et veut conserver le goût traditionnel du saké Kimito.

Taiheizan Kimoto Junmai 木本大平山純米 720ml

24,80 €Prix
  • Ce saké Kimoto de Kodama Jozo est accueillant et riche. Il est soyeux avec des notes de banane et de vanille. Beaucoup de saveurs dès la première gorgée avec des notes de noix et un fruité subtil. Il est clair avec une finition délicate.

     

    En 1934, Taiheizan est devenu le lauréat du premier prix sur 5,169 participants au concours national annuel de saké organisé par le ministère des finances japonais. Il a remporté plusieurs médailles d'or au concours « Monde Selection » de 2000 à 2008.

     

    ACCORDS : Viandes grillées ou braisées lentement, ragoûts, idéal avec des jarrets d'agneau ou un Osso Buco (association de l'umami du bouillon de bœuf et de la sauce de tomate).

  • BRASSEUR : Komada Jozo, 1869

    PRÉFECTURE : Akita

    CLASSIFICATION : 

    • Junmai • Saké de riz pur
    • Kimoto • Méthode la plus tradionelle du brassage : pas d'ajout d'acide lactique pour initier le pied de cuve; le pied de cuve est mélangé manuellement avec des bâtons en bois toutes les 6 heures pendant plusieurs jour.

    TEMPÉRATURE DE SERVICE : Froide, ambiant, chaud

    TYPE DE RIZ : Miyama Nishiki

    POLISSAGE DU RIZ/Seimai Buai : 59%

    TITRAGE : 15,2%

    GRADE/SMV : +2,0

    ACIDITÉ : 1,7

    VOLUME : 720 ml

     

    STOCKAGE & MANIPULATION :

    Conservez le saké dans un endroit frais et sombre, en essayant d'éviter la lumière directe du soleil, idéalement au réfrigérateur.

    Une fois ouvert conserver impérativement au réfrigérateur, et consommer sous 4 à 5 semaines.

Recevez nos annonces sur nos nouveautés
© Copyright 2021 ISSé k.k.