Une Sélection Rare et Magique

Les Thés de UJI

Acheter

Matcha:

 

Au milieu du XVème siècle, les thés de Uji devinrent une marque de référence, soutenus par la famille impériale à Kyoto et par les Shogun. A cette même époque, le maitre de thé Sen no Rikyu diffuse le « Wabi-tcha ». Et pour répondre à la demande des maîtres de thé, tel que Sen no Rikyu, la culture en ombrage s’est mise au point à Uji pour produire des thés des plus raffinés. 

C’est ainsi que nait le Tencha, un thé plus doux et sans astringence, à partir duquel est fabriqué le Matcha à la couleur vive et fort en umami, un thé emblématique du Japon.

 

Gyokuro:

 

Vers le XVIIIème siècle, apparaît à Uji une technique qui consiste à sécher les feuilles cuites à la vapeur sur un foyer chaud en les malaxant et les froissant. On nomma cette technique la « méthode de Uji » qui produit un thé riche en couleur, parfum et goût : le Sencha.​ Au début du XIXème siècle, la fusion de la culture en ombrage et de la méthode de Uji donne naissance au Gyokuro.

Les bourgeons sont ombrés pendant au moins 20 jours, ce qui leur donne une couleur d’un vert profond. Ils sont ensuite cuits à la vapeur puis roulés tout les en séchant. C’est un thé riche en arôme et umami, d’une couleur verte très douce. Les feuilles de thé se  consomment aussi telles quelles.

 

Sencha:

Vers le XVIIIème siècle, apparaît à Uji une technique qui consiste à sécher les feuilles cuites à la vapeur sur un foyer chaud en les malaxant et les froissant. On nomma cette technique la « méthode de Uji » qui produit un thé riche en couleur, parfum et goût : le Sencha.​ Les bourgeons cueillis sont cuits à la vapeur et froissés en séchant. Le Sencha a un arôme tonifiant et une légère astringence.

 

Genmaicha & Hojicha:

Hojicha est un thé vert torréfié apprécié pour ses notes grillées.

Genmaïcha est un subtil mélange de thé vert et de grains de riz torréfiés.